preloader

L’Afrique mise sur la jeunesse et la science pour promouvoir la culture

Dardari Ahmed et G.O.C – Gnako Offo Cooporation font le pari d’inviter une équipe de jeunes étudiants ingénieur et entrepreneurs lors du 3ème congrès international sur les questions de l’unité, la stabilité et le développement dans l’environnement Maroc international, organisé en collaboration avec Université Abdelmalek Essaâdi du 22 au 24 avril 2019 à Tétouan (Maroc) Résultat, c’est la quasi-totalité de l’équipe de jHapy qui répond présent : Jérémie Perales, Mory Diabaté, Eric KALA et Hamza ACHCHAB et prend part à l’événement en tant que représentant de la communauté étudiante et scientifique au côté de ASEESIM-CASA (Association des Elèves, Etudiants et Stagiaires Ivoiriens au Maroc Section Casablanca) et de la FSJES (Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales) de Mohammedia. Le constat mené par les communautés est qu’historiquement, les peuples qui ont vu leur culture partagé et répandu au travers le monde ne sont pas ceux qui ont la culture la plus riche ou facile d’intégration, mais bel et bien ceux qui ont créé un intérêt économique et qui apparaissent comme des modèles, d’abord économique, avant de devenir des modèles culturels.
« Rendre la culture africaine forte doit s’accompagner d’une attractivité globale de l’Afrique »

La seconde grande idée défendue a été d’innover et développer des produits qui respectent et
valorisent la culture et les modes de vie locaux même dans des cas qui semblent néfastes. De
nombreux cas ont montré qu’avec une pointe d’ingéniosité et de digitalisation, une habitude du
quotidien vue comme anarchique et nuisible pour le moment peut devenir un concept faisant
jalouser le reste du monde.

« Une étude a montré qu’un moyen de sauver les pandas seraient de les manger, car une économie et donc de l’élevage naitrait »

L’événement s’est soldé par la création d’un parlement culturel africain ayant pour but de travailler
sur le respect de la diversité et richesse des cultures et habitudes de vie africaine dans une vision de développement économique et innovation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.